Eglise de St Jean Baptiste

Informations pratiques


Adresse

Place de l'Église - 73200 ALBERTVILLE

Horaires d'ouverture

Tous les jours de 9 H 00 à 18 H 00

Bibliothèque

A droite à l'entrée de l'église, une bibliothèque en libre service est à votre disposition gratuitement. Il vous suffit de remplir un formulaire d'emprunt lorsque vous empruntez un livre et de le restituer dans un délai d'un mois.

Maison Paroissiale de Saint Jean Baptiste (ancienne Cure)

A côté de l'église (2, route de Pallud).
Permanence chaque jour de la semaine de 9 H 00 à 14 H 00. Tél : 04-79-32-02-99

Visite de l'église

Dans le cadre de la "Pause Patrimoine" du mardi 06/09/2016, Anne MUTELET-VIALLAT, guide conférencière, a retracé, très brièvement  l'histoire de cet édifice religieux hors pair.


"Dans les années 1820, est apparue l'idée de construire un nouvelle église pour pour remplacer celle du plateau du Chaudan, devenue vétuste et trop petite.
En 1822, le pont des Adoubes est reconstruit en pierre et, en 1824, est ouverte la "Rue Neuve", baptisée "Rue Gambetta" en 1885.
Ce n'est seulement en 1861 que les paroissiens se sont décidés à construire l'église St J-Baptiste dans le prolongement de la Rue Gambetta, en achetant jardins et champs de 16 propriétaires.
L'architecte Eugène DENARIE a été désigné pour mener à bien la construction de cet édifice, de 1862 à 1873, de style néogothique avec contreforts, arcs brisés, du même type que le Moyen-Age, différent du style néoclassique des édifices civils de l'époque.
La première pierre fut posée en 1868 pour se terminer en 1873 : elle fut inaugurée par Mg Charles-François TURINAZ, évêque du diocèse de Tarentaise à une époque de pleine expansion de la vie d’Albertville.
De style néogothique, elle mesure 44 m de long et 19 m de large.

Voilà ce qu'en dit le père Joseph GARIN, en 1932, dans son "Guide historique et archéologique", pages 35 à 39


Ajouter une légende




Le Portail

Il est orné de moulures et flanqué de 2 tourelles hexagonales. Elle comporte 3 nefs.

Le Chœur 

Dans le chœur, l’ancien autel en marbre blanc de la nef centrale a été enlevé pour rendre les célébrations plus vivantes, remplacé par un autel ancien, en bois provenant de l’ancienne chapelle des Capucins de Conflans. Au fond de l’abside à 7 pans, le vitrail en 8 petits tableaux répartis de part et d’autre évoque, à travers les « mystères du rosaire », les moments marquants de la vie de Jésus. Dans le panneau central figurent 4 personnages importants :
- en haut et à gauche, St Jean Baptiste, l’annonciateur du Christ,
- à droite, St Pierre de Tarentaise (1102-1174), 1er Abbé fondateur de l’abbaye de Tamié en 1132 (à 10 kms), archevêque de Tarentaise en 1141, chargé des missions de Paix dans l’Europe entière, écouté de tous, grâce à son humilité et son amour des plus pauvres,
- en bas et à gauche, St Jacques d’Assyrie qui évangélisa la Tarentaise dont il devint 1er évêque de Genève (canonisé en 1665, décrété docteur de l’Église en 1877). Il avait montré beaucoup de tolérance dans l’affrontement entre catholiques et protestants au moment de la Réforme.

Les tableaux

Au-dessus des stalles, on voit l'emplacement de 6 grands tableaux : seul, celui de la "Vierge au Rosaire avec St Dominique" a été rénové en 2015 et figure en bonne place.
Les autres
- "L'Annonciation" (Rossi)
- "La prédication de St Jean-Baptiste (souvenir des frères J.-B et Louis Martin)
- "L'apparition de la Sainte Vierge à Bernadette" (souvenir de Mlle Emma BOISSAT)
- "Sainte Marie-Madeleine à la Sainte-Baume"
- "L'apparition du Sacré-Cœur à Sainte Marguerite-Marie"
se sont, aux dires de la conférencière, "évaporés" au cours des années... peut-être pas pour tout le monde ?

La chaire à prêcher

Déposée dans le chœur, elle sert d’ambon pour les lectures et la prédication. Elle est de style gothique flamboyant. La foi catholique repose sur les Écritures et la Tradition, représentée par les Évangélistes et les Docteurs de l’Église (sculptés dans la chaire). De gauche à droite : St Matthieu et une tête d’homme, St Luc et le bœuf, St Jean et l’aigle, St Marc et le lion. Dans les panneaux : St Jérôme, St Augustin, St Grégoire le Grand, St Ambroise, les plus grands « Pères de l’Église »

Chapelle de St Joseph

A droite du chœur, l’autel d’origine est en marbre blanc. Il repose sur des colonnettes de marbre rose, formant une galerie dont chaque arcade abrite une statue.
De gauche à droite : St Louis de Gonzague, St Antoine de Padoue, Ste Radegonde, Ste Cécile et St Roch.
Au-dessus de l’autel, la statue de St Joseph ayant à sa droite Ste Geneviève et à sa gauche St Antoine.

Chapelle de la Vierge (et du St Sacrement, à gauche du Chœur)

La statue de la Vierge est encadrée à gauche de Ste Jeanne de Chantal, à droite de Ste Monique.
Sous l’autel, de gauche à droite, Ste Philomène, St André, Ste Agnès, St Augustin, Ste Claire d’Assise.
Au cœur de cet autel, la réserve eucharistique est déposée dans le Tabernacle. La petite lumière le rappelle et nous invite à une prière.

Les Chapelles latérales

Nef de gauche = chapelle du Sacré Cœur

L’autel est également en marbre blanc supporté par 4 colonnettes de marbre rose dominé par la statue du Sacré Cœur
- le vitrail de la fenêtre du fond est également consacré au Cœur de Jésus,
- dans les médaillons à gauche en haut : les disciples d’Emmaüs,
- en bas : Madeleine chez Simon,
- à droite en haut : la Cène,
- en bas : Jésus bénissant les enfants,
- contre le mur, sculpté dans du noyer, le dossier issu de la chaire posée dans le chœur, représente le Bon Pasteur tenant sur son bras la brebis égarée… retrouvée.

Nef de droite = chapelle de ND de Pitié des Âmes du Purgatoire

L’autel de marbre blanc, surmonté d’une Pieta ; la voûte est soutenue par 6 nervures se réunissant en une clef centrale : nervures supportées par des culs de lampes ornés de feuilles de laurier, d’épis de froment, de sarments de vignes avec raisins et feuilles de chêne.
La verrière centrale représente ND des Sept Douleurs :
- à droite : 2 médaillons,
- en haut, St Louis mourant devant Tunis,
- en bas, St Augustin et Ste Monique à Ostie,
- à gauche, 2 médaillons,
- en haut, Ste Anne et la Vierge,
- en bas, mort de St Joseph.

Clocher

Il est flanqué de 2 cloches, l'une de 550 kg donnant le "la" et l'autre de 350 kg donnant le "si".