25/09/2016 : installation des nouveaux prêtres du doyenné d'Albertville

Messe solennelle à l'église St J-Baptiste à 10 H 30, présidée par Mgr Philippe BALLOT, accompagné des différents prêtres du doyenné, nouvellement nommés.

Denis DUVILLARET (futur diacre) a lu le mot de bienvenue à Mgr BALLOT et à toutes les communautés du doyenné qui s'étaient déplacées.

Mgr Philippe BALLOT, très impressionné par la foule présente, a remis, officiellement, au père Guy CLERC (1), les clés de l'église St J-Baptiste que Mme le Maire, empêchée, le lui avait confiées : ces clés sont également le symbole de toutes les autres églises du doyenné : il est nécessaire que nous apportions notre contribution importante pour le "vivre ensemble" toujours plus fraternel, à l'instar du pape François qui souhaite construire des "ponts" au lieu des "murs".

Puis, successivement, l'évêque présenta les nouveaux acteurs du doyenné, en commençant par 
- le père René FERRAND (2) qui se verra confier, en quelque sorte, la "couronne d'Albertville", à savoir les paroisses St Pierre de Tarentaise en Haute Combe de Savoie, St Claire-Haute Combe de Savoie, ND de Basse Tarentaise et St Roch en Beaufortain.

- le père Raphaël PESCHOUD qui aura la responsabilité de St Bernard/Tamié, ND des Belles Cîmes et St Laurent d'Ugine : il n'était pas présent, ce jour, du fait que son médecin lui a conseillé de se reposer jusqu'en début d'année prochaine.

- le père René ALBERT, prêtre auxiliaire, 

- les pères J-Pierre SANS et Laurent FRANCESCATO, tous deux atteints par la limite d'âge, ayant plus de 75 ans, seront au service du doyenné, ainsi que le père Bernard REYMOND, absent en raison de cérémonie de baptême dans une autre église, qui est en soutien du père Guy CLERC.

- le père Daniel FOURNEL qui était aumônier dans un établissement des Orphelins Apprentis d'Auteuil du côté de Paris et qui venait régulièrement, pendant les vacances, à la station des Saisies, a été déchargé du ministère par son évêque et est venu résider dans le Beaufortain : il sera au service du doyenné avec beaucoup de gentillesse et de disponibilité, malgré ses soucis de santé, qui l'ont amené à exercer un ministère régulier en hôpital, l'évêque le remerciant de sa présence auprès des malades.

- Marcel N'GOMA, diacre, qui est au service de la paroisse.

Mgr BALLOT a rappelé que, si le Christ avait institué l'Eucharistie, il avait, également, institué le "lavement des pieds" et ce, pour tous les chrétiens.




 (1),Guy CLERC : né en 1947 à Césarches, dans un milieu agricole et ouvrier (son père faisait partie de l'équipe du Secours Catholique), il a connu un parcours impressionnant !
Il a fait ses études 
- dans l'Alumnat des pères Assomptionnistes à St Sigismond, 
- puis ses Humanités à Miribel-les-Echelles (en Isère), 
- une année de noviciat en Charente-Maritime de 1965 à 1966, 
- 5 années de philosophie/théologie dans le Lot et Garonne,
- service militaire dans les Chasseurs Alpins,
- puis maison d'études de Valpré à Ecully pour approfondir sa vocation,
- études de lettres à la FAC de Lyon et théologie à la Catho.

- En 1967, il est  ordonné prêtre, 
- nommé aumônier des étudiants de la santé à Montpellier,
- puis à l'Université de Lille pendant 3 années,  
- et aumônier des étudiants à Valpré à Ecully pendant 7 ans,
- nommé curé à la communauté de Toulouse pendant 11 ans,
- et enfin, nommé à Lille dans une communauté d'accueil et de formation de jeunes étudiants, ainsi que la charge de la paroisse Ste Famille de Loos.




Ecoutez la bande sonore où un couple s’exprime sur l’évènement, ainsi que le Père Guy CLERC

(2René FERRAND, né en 1952 de parents agriculteurs, dans les Bauges où il passa toute son enfance à Ecole.
- dès 14 ans, entre en apprentissage, obtient son CAP d'électricien et devient salarié,
- artisan électricien pendant 31 ans,
- maire d'Ecole en Bauges pendant 21 ans, délégué dans différentes structures intercommunales, 
- président de l'Amicale des donneurs de sang du canton,
- responsable de la Presse catholique dans sa paroisse.

Au vu de son engagement paroissial, Mgr André BONTEMPS lui a fait la proposition, en 1984, de devenir prêtre :
- en 2002, il fut nommé diacre,
- en 2005, il entre au séminaire St Irénée à Lyon,
- en 2007, il est ordonné prêtre,
- nommé curé de la paroisse St Anthelme du Granier et responsable du sanctuaire de ND de Myans.